Lylellana's photos

Humble hobbyist photo blog
15/52 - A pleine ouverture
Au départ je voulais traiter ce thème aussi bien techniquement que symboliquement : ouverture d’un bouton de rose, ouverture des volets, ouverture de la gueule de mes chats quand ils baillent, etc.
Mais aucune des photos prises ne me convenaient, donc je me suis contentée de traiter le thème techniquement seulement en me rajoutant une petite difficulté : être mon propre sujet.
Et bien croyez moi, tenir Octave à bout de bras et viser à l’aveugle (oui, les 450D n’ont pas d’écran rotatif!) fut plus éprouvant que je ne l’avais imaginé
MAIS
j’y suis arrivée! :D
EXIFS 50mm 1/250s f/1.8 ISO 400

15/52 - A pleine ouverture

Au départ je voulais traiter ce thème aussi bien techniquement que symboliquement : ouverture d’un bouton de rose, ouverture des volets, ouverture de la gueule de mes chats quand ils baillent, etc.

Mais aucune des photos prises ne me convenaient, donc je me suis contentée de traiter le thème techniquement seulement en me rajoutant une petite difficulté : être mon propre sujet.

Et bien croyez moi, tenir Octave à bout de bras et viser à l’aveugle (oui, les 450D n’ont pas d’écran rotatif!) fut plus éprouvant que je ne l’avais imaginé

MAIS

j’y suis arrivée! :D

EXIFS 50mm 1/250s f/1.8 ISO 400

14/52 - Droit(s)/Droite(s)
Cette semaine j’ai beaucoup hésité sur la photo que je proposerai. J’ai d’abord pensé à une photo architecturale, mais aucun lieu proche ou loin ne m’inspirait, aucune idée ni tentative ne m’allait et je ne voyais pas comment faire.
J’avais quand même envie de quelque chose avec des lignes, mais mon idée restait floue. Heureusement, ma route a croisé celle d’une frégate, et là j’ai tout de suite su :)
La photo proposée cette semaine est un assemblage de 3 photos, prises allongées sur le dos sur le plancher de la frégate. J’ai décidé de la traiter en n&b pour faire ressortir les lignes des gréements et aussi pour palier au ciel blanc à cause des nombreux nuages présents.

14/52 - Droit(s)/Droite(s)

Cette semaine j’ai beaucoup hésité sur la photo que je proposerai. J’ai d’abord pensé à une photo architecturale, mais aucun lieu proche ou loin ne m’inspirait, aucune idée ni tentative ne m’allait et je ne voyais pas comment faire.

J’avais quand même envie de quelque chose avec des lignes, mais mon idée restait floue. Heureusement, ma route a croisé celle d’une frégate, et là j’ai tout de suite su :)

La photo proposée cette semaine est un assemblage de 3 photos, prises allongées sur le dos sur le plancher de la frégate. J’ai décidé de la traiter en n&b pour faire ressortir les lignes des gréements et aussi pour palier au ciel blanc à cause des nombreux nuages présents.

En retard!

Cette semaine, pas de photo. Je n’ai pas eu le temps ^^’ J’avais bien une idée pour ce thème, mais la photo aurait été trop intime pour que je puisse la poster (déjà que j’ai hésité longuement à poster la photo du thème de la semaine dernière!)

Donc cette semaine, je n’ai pas eu le temps de trouver une nouvelle idée.

Voilà déjà 3 thèmes de retard (07 : Vert- 10 : Dans la rue - 13 : Porte-bonheur) que je publierai plus tard dans l’année lors d’une petite session de rattrapage.

Le thème de cette semaine est Droit(s)/Droite(s), autant dire que mes premières envies sont architecturales, mais j’essaierai quand même de contourner le thème si possible, comme à mon habitude ;)

Rdv plus tard dans la semaine!

12/52 - Douceur
Cette semaine, le thème se prêtait particulièrement à une photo un peu plus intimiste. J’ai cherché des idées, j’ai pensé à photographier un chocolat chaud avec des chamallows, une assiette de fraises avec leur chantilly, mes chats en train de dormir ensemble, le petit body que nous avons reçu en cadeau le week end dernier … Cependant rien ne m’allait.
Oui, tout ça aurait pu être une évocation de la douceur.
Mais ça n’aurait pas été la douceur que je vis au quotidien, la douceur qui rythme ma vie en ce moment : la douceur de la main fébrile d’un futur papa qui attend patiemment, des minutes durant, que son fils se manifeste timidement, ne percevant que des ondes ténues à travers mon ventre … C’est cette douceur là que j’avais envie de transmettre cette semaine.
J’espère que j’y suis arrivée :)

12/52 - Douceur

Cette semaine, le thème se prêtait particulièrement à une photo un peu plus intimiste. J’ai cherché des idées, j’ai pensé à photographier un chocolat chaud avec des chamallows, une assiette de fraises avec leur chantilly, mes chats en train de dormir ensemble, le petit body que nous avons reçu en cadeau le week end dernier … Cependant rien ne m’allait.

Oui, tout ça aurait pu être une évocation de la douceur.

Mais ça n’aurait pas été la douceur que je vis au quotidien, la douceur qui rythme ma vie en ce moment : la douceur de la main fébrile d’un futur papa qui attend patiemment, des minutes durant, que son fils se manifeste timidement, ne percevant que des ondes ténues à travers mon ventre … C’est cette douceur là que j’avais envie de transmettre cette semaine.

J’espère que j’y suis arrivée :)

11/52 - Surexposition

11/52 - Surexposition

09/52 - SpiraleTout comme le thème de la semaine 6, me voilà partie sur du symbolique plutôt que du graphique.
Parce que quand je lis spirale, je pense spirale infernale ; et quand je pense spirale infernale ça me renvoie aux gens que j’ai fréquentés et qui se droguaient ( se droguent peut être encore ).Ce n’est pas tant l’escalade de drogues douces en drogues dures qui me fait penser à une spirale infernale, mais plutôt la dynamique de groupe, entre gens qui fument/se piquent/gobent/etc : car pour justifier sa propre consommation, on regarde toujours pire que soit ; pour chercher une légitimité, on rentre dans une dynamique de groupe qui s’entre-valide… Et à mes yeux la spirale infernale est là.
Alors qu’on ne s’y méprenne pas : je range toutes les drogues au même titre que l’alcool. Mais une photo évoquant du speed ou de la cocaïne me paraissait plus parlante qu’une photo d’un verre de whisky.EXIF1/80s f/1/4 ISO 200 50mm

09/52 - Spirale

Tout comme le thème de la semaine 6, me voilà partie sur du symbolique plutôt que du graphique.

Parce que quand je lis spirale, je pense spirale infernale ; et quand je pense spirale infernale ça me renvoie aux gens que j’ai fréquentés et qui se droguaient ( se droguent peut être encore ).

Ce n’est pas tant l’escalade de drogues douces en drogues dures qui me fait penser à une spirale infernale, mais plutôt la dynamique de groupe, entre gens qui fument/se piquent/gobent/etc : car pour justifier sa propre consommation, on regarde toujours pire que soit ; pour chercher une légitimité, on rentre dans une dynamique de groupe qui s’entre-valide… Et à mes yeux la spirale infernale est là.

Alors qu’on ne s’y méprenne pas : je range toutes les drogues au même titre que l’alcool. Mais une photo évoquant du speed ou de la cocaïne me paraissait plus parlante qu’une photo d’un verre de whisky.

EXIF
1/80s f/1/4 ISO 200 50mm

08/52 - Bêtises
Higgs surpris en flagrant délit d’être monté sur le bar et de manger mon bouquet de roses (certes fanées) de la St Valentin.
C’est un thème pour lequel je me suis creusée la tête toute la semaine, pour lequel j’ai fait des essais. Du classique bol renversé à l’humoristique test de grossesse, rien ne me satisfaisait. Je ne peux pas dire que je sois totalement satisfaite non plus de cette photo, mais au moins c’est une vraie bêtise, une photo spontannée, pas une mise en scène :)
EXIF50mm ISO200 f/1.8 1/125s

08/52 - Bêtises

Higgs surpris en flagrant délit d’être monté sur le bar et de manger mon bouquet de roses (certes fanées) de la St Valentin.

C’est un thème pour lequel je me suis creusée la tête toute la semaine, pour lequel j’ai fait des essais. Du classique bol renversé à l’humoristique test de grossesse, rien ne me satisfaisait. Je ne peux pas dire que je sois totalement satisfaite non plus de cette photo, mais au moins c’est une vraie bêtise, une photo spontannée, pas une mise en scène :)

EXIF
50mm ISO200 f/1.8 1/125s

06/52 - Trois
Et pour notre cas, nous pourrions même dire 1+1 = 3
Nos proches sont déjà au courant, bien entendu. Nos amis ont été prévenus avec nos cartes de voeux (ou ne tarderont pas à la recevoir). Et je ne voulais pas rater le thème de cette semaine : nous serons bientôt trois. Coïncidence du projet 52 et de nos vies, en tout cas merci à La Fille De La Sardine d’avoir pris le relais de Cathy ce qui m’a permis de trouver une manière originale d’annoncer la bonne nouvelle.
Exif :50mm - f1/4 - 1/1000s - ISO 400

06/52 - Trois

Et pour notre cas, nous pourrions même dire 1+1 = 3

Nos proches sont déjà au courant, bien entendu. Nos amis ont été prévenus avec nos cartes de voeux (ou ne tarderont pas à la recevoir). Et je ne voulais pas rater le thème de cette semaine : nous serons bientôt trois.
Coïncidence du projet 52 et de nos vies, en tout cas merci à La Fille De La Sardine d’avoir pris le relais de Cathy ce qui m’a permis de trouver une manière originale d’annoncer la bonne nouvelle.

Exif :
50mm - f1/4 - 1/1000s - ISO 400

05/52 Tea time
Pour cette photo j’aurais voulu prendre une belle tasse fumante, mais je n’avais malheureusement pas le temps de m’installer correctement pour obtenir un résultat satisfaisant (oui, j’ai des copies à corriger par dessus la tête ^^’) donc je me suis rabattue sur une autre de mes idées : du thé en vrac.
Seulement je n’avais pas de thé à disposition, seulement des infusions, donc voilà une photo toute simple de mon mélange poire-cassis, amicalement offert par des Bisounours qui viennent de temps à autre à la maison ^_^

05/52 Tea time

Pour cette photo j’aurais voulu prendre une belle tasse fumante, mais je n’avais malheureusement pas le temps de m’installer correctement pour obtenir un résultat satisfaisant (oui, j’ai des copies à corriger par dessus la tête ^^’) donc je me suis rabattue sur une autre de mes idées : du thé en vrac.

Seulement je n’avais pas de thé à disposition, seulement des infusions, donc voilà une photo toute simple de mon mélange poire-cassis, amicalement offert par des Bisounours qui viennent de temps à autre à la maison ^_^

04/52 - Dans le détails
Je n’ai pas résister à l’envie de partager un bout de mon sublissime bouquet de mariage réaliser par ma grand soeur <3 Elle y a passé du temps et y a mis tout son coeur pour offrir à sa petite soeur un bouquet à l’image de son amour : impérissable. 
Ce bouquet était une surprise complète, découvert le matin même de mon mariage, après avoir enfilé ma robe, mes chaussures, mon voile … c’était la dernière chose qui me manquait pour parfaire ma tenue et je n’aurais pu avoir de bouquet plus parfait que celui fait par une des personnes que j’aime le plus au monde.
Donc quand j’ai vu ce thème “Dans le détail”, j’ai su que c’était l’occasion de faire un petit hommage à ma soeur qui a travaillé sans relâche sur les fleurs de mon mariage <3

04/52 - Dans le détails

Je n’ai pas résister à l’envie de partager un bout de mon sublissime bouquet de mariage réaliser par ma grand soeur <3 Elle y a passé du temps et y a mis tout son coeur pour offrir à sa petite soeur un bouquet à l’image de son amour : impérissable.

Ce bouquet était une surprise complète, découvert le matin même de mon mariage, après avoir enfilé ma robe, mes chaussures, mon voile … c’était la dernière chose qui me manquait pour parfaire ma tenue et je n’aurais pu avoir de bouquet plus parfait que celui fait par une des personnes que j’aime le plus au monde.

Donc quand j’ai vu ce thème “Dans le détail”, j’ai su que c’était l’occasion de faire un petit hommage à ma soeur qui a travaillé sans relâche sur les fleurs de mon mariage <3

03/52 Multitude
J&#8217;ai longuement hésité avec (trop) mes nombreuses copies, la dense fourrure de mes chats ou encore le magnifique bouquet de roses offert par ma belle mère.Et puis j&#8217;ai eu une petite épiphanie devant mon ananas, me disant qu&#8217;on ne prenait jamais suffisamment le temps de regarder en détails ce qui nous entourait et les magnifiques motifs de la natures qui peuvent se multiplier à l&#8217;infini

03/52 Multitude

J’ai longuement hésité avec (trop) mes nombreuses copies, la dense fourrure de mes chats ou encore le magnifique bouquet de roses offert par ma belle mère.
Et puis j’ai eu une petite épiphanie devant mon ananas, me disant qu’on ne prenait jamais suffisamment le temps de regarder en détails ce qui nous entourait et les magnifiques motifs de la natures qui peuvent se multiplier à l’infini

zlabiroth:

"Soft Boudoir"
Boudoir shooting with a dear friend.
Still trying to find my marks with the lighting and the directions to give to the model but I hope you’ll like it!
Better version can be found here&#160;: http://bit.ly/1dkStyG

So this is a pic from my very talented husband&#8217;s work.I just couldn&#8217;t not share this with you ^_^

zlabiroth:

"Soft Boudoir"

Boudoir shooting with a dear friend.

Still trying to find my marks with the lighting and the directions to give to the model but I hope you’ll like it!

Better version can be found here : http://bit.ly/1dkStyG

So this is a pic from my very talented husband’s work.
I just couldn’t not share this with you ^_^

02/52 - Au ras du sol
Théoriquement je n&#8217;ai pas le temps de me consacrer pleinement au projet 52 mais j&#8217;ai décidé de m&#8217;y atteler malgré tout et de trouver le temps, car il est important d&#8217;entretenir ses passions dans la vie il me semble.
Pour la reprise donc, je ne peux pas commencer par le premier thème car c&#8217;est une photo que je ne peux pas encore dévoilée (mais bientôt, patience!)&#160;; je commence donc avec le deuxième thème&#160;: au ras du sol.
Alors chez moi, au ras du sol, il y a surtout de la poussière, des chaussures et des vêtements à laver&#8230; ^_^&#8217; Quand j&#8217;ai commencé à m&#8217;allonger pour voir les différentes perspectives, un de mes petits chats curieux a surgi et &#8230; clic!

02/52 - Au ras du sol

Théoriquement je n’ai pas le temps de me consacrer pleinement au projet 52 mais j’ai décidé de m’y atteler malgré tout et de trouver le temps, car il est important d’entretenir ses passions dans la vie il me semble.

Pour la reprise donc, je ne peux pas commencer par le premier thème car c’est une photo que je ne peux pas encore dévoilée (mais bientôt, patience!) ; je commence donc avec le deuxième thème : au ras du sol.

Alors chez moi, au ras du sol, il y a surtout de la poussière, des chaussures et des vêtements à laver… ^_^’ Quand j’ai commencé à m’allonger pour voir les différentes perspectives, un de mes petits chats curieux a surgi et … clic!

zlabiroth:

Passengers Shot taken in front of the Institute of France coming from the Museum of Louvres.
Hope you’ll like it! Better version can be found and bought here&#160;: http://bit.ly/1c5AwnB

zlabiroth:

Passengers Shot taken in front of the Institute of France coming from the Museum of Louvres.

Hope you’ll like it! Better version can be found and bought here : http://bit.ly/1c5AwnB

Semaine 48 - Exposition 
Voilà bien longtemps que je n&#8217;avais pas pu participer au projet 52 et ce pour diverses raisons, notamment professionnelles. Toutefois hier soir j&#8217;ai décidé de prendre deux heures de mon temps pour aller au concert de mon groupe préféré et shooter tout azimut pour me faire plaisir.Bon, j&#8217;avais oublié qu&#8217;après le shooting, viennent tri et post production. Heureusement j&#8217;ai été chanceuse sur ce cliché qui, à mon sens, correspond tout à fait au thème de la semaine.
Parce que shooter un concert c&#8217;est vraiment jongler avec les lumières et l&#8217;exposition. Parce qu&#8217;être sur scène, c&#8217;est s&#8217;exposer.Parce qu&#8217;être artiste, c&#8217;est s&#8217;exposer à la critique.
J&#8217;avais aussi dans l&#8217;idée, pour ce thème, de photographier des gens exposés au froid et à l&#8217;indifférence des gens. Mais ç&#8217;aurait été transformé la misère des gens en produit artistique et je m&#8217;y suis refusée.Enjoy!Canon450D (Tamron 17-50mm)37mm 1/50s f/2.8 ISO1600 (oui, toute la chanson précédente s&#8217;est faite dans l&#8217;obscurité ^^&#8217;)

Semaine 48 - Exposition

Voilà bien longtemps que je n’avais pas pu participer au projet 52 et ce pour diverses raisons, notamment professionnelles. Toutefois hier soir j’ai décidé de prendre deux heures de mon temps pour aller au concert de mon groupe préféré et shooter tout azimut pour me faire plaisir.
Bon, j’avais oublié qu’après le shooting, viennent tri et post production. Heureusement j’ai été chanceuse sur ce cliché qui, à mon sens, correspond tout à fait au thème de la semaine.

Parce que shooter un concert c’est vraiment jongler avec les lumières et l’exposition.
Parce qu’être sur scène, c’est s’exposer.
Parce qu’être artiste, c’est s’exposer à la critique.

J’avais aussi dans l’idée, pour ce thème, de photographier des gens exposés au froid et à l’indifférence des gens. Mais ç’aurait été transformé la misère des gens en produit artistique et je m’y suis refusée.

Enjoy!

Canon450D (Tamron 17-50mm)
37mm 1/50s f/2.8 ISO1600 (oui, toute la chanson précédente s’est faite dans l’obscurité ^^’)